Rogue'n Roll



  • 0_1484088179006_1461867684.jpg

    Chers Wotwiens et Enculus,

    Entre deux “Ave”, il faut parler du problème de fond qui règne ici… ROGUE ONE!!
    Rogue One sorti au ciné courant décembre soulève un problème important à mes yeux sur l’avenir du Cinéma ; oui Cinéma avec un grand “C” comme Carglass.
    Le problème soulevé se situe autour du succès empoché par ce film, que bon nombre de cinéphiles ont trouvé divertissant (ces mêmes personnes iront sûrement voter Fillon au vue de leur notion du “divertissement”).
    C’est vraiment horripilant de voir qu’un film qui mérite 5/10 (voire 3/10 vu les moyens alloués) ait réussi un tel tour de passe-passe en faisant croire qu’il était divertissant et bien.
    En revanche, regarder mon voisin tenter de manger du popcorn dans le noir, ça c’était divertissant ! Je le précise afin de bien démontrer que je suis familier avec la notion de “divertissement”.

    Afin d’aborder la problématique de ce film, il y a 3 axes à aborder :

    • sa place dans l’univers Star Wars, vis-à-vis des autres films. Honore t-il la lignée ? Apporte t-il du grain à moudre?
    • sorti de la saga, ce film est-il bien ?
    • sert-il l’industrie du cinéma ? Est-il un film divertissant ?

    Pour répondre à la première question, je fais une petite mise en situation.
    Il faut savoir que je suis fan de Star Wars, mais attention, pour moi être fan, ça veut juste dire que j’aime bien l’univers, les films et j’ai des bouffées de nostalgie à l’évocation du nom. Ensuite je ne suis pas à me rouler par terre d’excitation ni à crier haut et fort d’avoir une connaissance de geek sur le sujet.
    Je suis bien plus fan du cinéma de science-fiction que de Star Wars. Star Wars évoque pour moi la science-fiction et je n’attends pas que Star Wars arrive pour avoir ma dose, même si celle-ci est la bienvenue.

    Personnellement, la première Saga à ses défauts, mais la nostalgie aidant, l’émerveillement créée par rapport à toute la nouveauté qu’elle apporte fait qu’elle reste un gros coup de coeur pour moi.
    La nouvelle génération semble plus aimer la 2ème Saga que la 1ère qu’elle trouve trop vieillotte, ce que je peux comprendre. Néanmoins on ne peut pas nier que la 2ème manque cruellement d’humour, de bons acteurs (Evan McGregor ne peut sauver seul ce naufrage), de charisme et donc de qualité.
    Cette saga brille plus que la première c’est tout, mais elle est bien plus creuse et moins innovante que la première.
    Cela peut s’expliquer par le fait que bon nombre des acteurs n’avaient pas, à l’époque, l’habitude de jouer face à des écrans verts créant ainsi une ambiance froide, vide avec des acteurs un peu déboussolés.
    Cette 2ème Saga perd également, énormément de crédibilité à mes yeux à cause des dialogues, entre le blabla politique et la sérénade amoureuse niveau CM2, c’est dur à regarder et pratiquement impossible à vouloir revoir alors que la première saga reste tout à fait plaisante à revoir dès que l’occasion se présente.

    Cette 2ème Saga offre quelques scènes marquantes, comme par exemple le combat avec Dark Maul même si cela ne va pas révolutionner le genre du combat de sabres. Enlevez les bruits de sabre laser et on n’obtient pas forcément un bijou de chorégraphie.
    L’autre scène à laquelle je pense c’est la scène de combat interstellaire qui prend place dans le 3ème volet de cette 2ème Saga (La Revanche des Sites Web) et certes même si cette scène est magnifique en terme de couleurs, bruits et mouvements, cela reste un joyeux bordel qui bouge trop dans tous les sens pour permettre au spectateur de trouver ses repères afin de participer, lui aussi, à l’attaque. Il doit la subir sous couvert du “woaaah trop fort, ca bouge trop, je débranche mon cerveau”.
    Je suis désolé mais la scène du chariot dans les mines d’Indiana Jones était divertissante et sur mon siège, je me baissais pour éviter les stalacmites. Donc le divertissement participatif c’est tout à fait possible.

    Cette critique sur la 2ème saga que je trouve vide, brillante de milles feux et peu innovante rejoint pour l’instant mon avis sur cette nouvelle 3ème saga qui pointe son nez, même si la réalisation est de meilleure qualité et que le film assume plus son côté “piou-piou paf paf t’es mort”.
    Le fait de l’assumer me satisfait dans un premier temps mais on est néanmoins obligé de réaliser que cela veut dire que tout effort de faire mieux, de sortir du genre a plus au moins été mise au placard, ce qui fait un effet de grand mère en string sur mon anticipation pour les prochains films de cette 3ème Saga.
    On ne peut pas gagner de partout : on sait ce qu’on va avoir, chouette, mais d’un côté… on sait ce qu’on va avoir, donc ouste les notions de surprise et de créativité.

    En positif, cette nouvelle saga et ce nouvel opus spin off de Rogue One me permettent d’avoir du Star Wars, ce qui est toujours mieux que rien. Et leur existence ne changera en rien le fait que les autres films existent ni mon avis sur ces anciens films.
    Mais je résume mon avis sur la 2ème et 3ème saga sur le fait que l’aspect technique de réalisation a trop pris le dessus sur l’imagination et l’envie de partager avec le spectateur.

    Ci-dessous un petit schéma pour illustrer mon propos sur le manque d’imagination

    0_1484086503254_Compil.png

    On remarque que la 3ème saga met en avant le recyclage pour l’éco-citoyen.


    Ensuite pour répondre à la deuxième question: est-ce que Rogue One est un bon film ?
    Non, trop d’incohérences bordées par une histoire avec des trames dignes d’un récit de vacances d’un enfant de 7 ans.

    • le vaisseau impérial qui voit la fille courir dans les champs, qui se pose à 3km de la maison
    • la mère qui refuse de laisser les gardes embarquer son mari ingénieur, qui est sûre de mourir dans l’échange plutôt que de rester avec sa fille. Vaut mieux mourir, laisser son mari se faire kidnapper (ce qui était prévu au début) et de laisser sa fille seule, bref un plan d’action qui est en contradiction totale avec l’instinct maternel/rationnel
    • les motivations des personnages principaux de travailler ensemble
    • Avoir Forest Whitaker pour faire 5 minutes de guignol
    • Pourquoi le pilote a déserté l’empire?
    • A quoi sert la scène avec le calamar géant liseur de pensées ?
    • Le héros mâle mexicain, qui tue de sang froid un informateur de la rébellion mais refusera ensuite d’être aussi sans merci.
    • Le héros devenu sniper qui se met dans un rocher et qui voit PILE POIL à ce moment l’ingénieur venu avec toute son équipe prendre l’air.
    • Les rebels qui décident au final de bombarder la base de l’ingénieur… pourquoi ne l’avoir pas fait dès le début???
    • L’escorte de 15 rebels sur la plage qui se transforme en 5003 soldats selon les plans
    • Un coup de bâton assomme des stormtroopers avec un casque…
    • Du sable jeté au visage d’un stromtrooper le fait paniquer alors qu’il a un… casque avec visière.
    • Voyage galactique, télécommunications radio alors que le vaisseau voyage à la vitesse lumière… aberration, néanmoins pour envoyer le plan d’une boule de bowling, il faut un relais satellite plus grand que l’égo de Sarkozy.
    • Avoir une trappe qui se ferme, s’ouvre, se ferme, s’ouvre dans une archive…
    • Le héros se viande de plusieurs mètres mais arrivera à monter toute la tour à laforce des bras, passer la trappe qui s’ouvre, se ferme, s’ouvre, se ferme pour arriver à temps.
      … et tout ça c’est les questions qui me viennent à l’esprit en 2 secondes après avoir vu le film il y a un mois.

    Tant d’incohérences, de personnages, de situations sont jetés au visage du spectateur, qu’il est impossible d’avoir un lien émotionnel avec un personnage ou d’avoir un sentiment de nouveauté dans tout ce remake du IV ou VII.
    Les scènes d’action sont bruyantes et lumineuses, mais là aussi on largue le spectateur, sans trop comprendre qui intervient où, qui fait quoi, le pêle-mêle sera le directeur artistique.
    Donc non Rogue One brille, fait du bruit mais en aucun cas, il ne respecte les conventions ciné. Il touche à tout, se prend les pieds dans le tapis et se permet un remake fade sans profondeur.


    Troisième et dernier point, oui je sais déjà… c’est passé tellement vite.
    L’argument du divertissement, alors oui, il peut être divertissant pour le seul et unique fait que les films avec des vaisseaux spatiaux sont très très rares. Chose qui ne sera plus vrai bientôt avec tous les Star Treks et Star Wars qui sont pondus au rythme d’un par an.
    Pour l’instant, le genre et l’univers font cruellement défaut au cinéma, il est rafraichissant de retrouver ce style de film au ciné.
    Son genre est divertissant, nul doute !
    Ensuite le film en lui même est loin d’être divertissant, l’humour est absent, les personnages ne sont absolument pas sympathiques, aucun lien n’est donc crée avec le spectateur, les scènes d’action sont des hommages/repompes à des films qui eux ont innové (Saving Private Ryan, Return of the Jedi…), aucun enjeu n’est présent vu que c’est un film qui se glisse en feignasse entre 2 films déjà existants… on sait qu’il n’y aura aucune répercussion majeur, bref le divertissement est purement visuel, mais nullement émotionnel ni intellectuel. Cela fait un point sur un contrat de trois points…
    Accepter que Rogue One soit un film divertissant, c’est juste descendre la barre et accepter une entrecôte trop cuite et s’y habituer.

    Je me permets de terminer avec ceci
    :thisis:


    0_1484130857529_prixgoncourt.jpg



  • Huhu



  • Topic fermé…allé hop…du balais !!



  • PAF ! Pavé posé.
    Aurevoir
    :chirac:



  • “la scène du chariot dans les mines d’Indiana Jones était divertissante et sur mon siège, je me baissais pour éviter les stalacmites”

    Le plus important du pavé ! :ok:

    Le reste… pas vu le film donc je ne me prononce pas. Mais au vu des précédents opus…aie



  • Merci Taloche, t’es beau, on est dans une émission de RIP Delarue mixée avec du Edern Hallier, période VTT sur la plage.

    En ce qui me concerne, Rogue One est une intention ratée, chaque plan de la première grosse moitié sent le reshoot. Et ça donne un sentiment de demi-cul comme disent les ricains. Non Duti, ce n’est pas un cul d’enfant.

    Je pense qu’un Director’s Cut, avec un côté vraiment noir, non Cacao, pas noir comme ça, rendra le film vraiment bon. En assumant des choix, et pas en les résumant à une ligne de dialogue, incroyablement mal interprétée par le héros lambda dont j’oublie le nom “Nous avons tous commis des atrocités”, laisse imaginer que le réal les avait filmées.

    On peut rêver, si ça été refilmé, c’est que ça a été filmé à la base comme il le voulait le gars.

    Quand le film s’assume plus, la scène de combat finale, là, c’est le pied par contre. Et la fin avec Darth qui fait son vrai méchant implacable. Nickel. Dommage que ça n’ait pas concerné tout le film.

    Mitigé sur 10
    Commentaires : Que de potentiel ! mais au final un sentiment de gâchis. N’écoute pas ton Papa Walt, fais comme bon te semble, t’es réal, m4rde.



  • Oui l’histoire du reshoot car trop dark à la base mouais…
    Je veux bien y croire mais je suis sceptique. C’est pas comme si le réalisateur avait fait des superbes films avant. Monsters, Godzilla c’est beau mais lisse et ce ne sont pas vraiment des films à revoir.
    Je suis d’accord avec toi par contre sur le passage de Vader à la fin. Cette scène envoye du pâté et là j’étais happé et heureux comme un gamin.
    Le debut sur la planète de l’ingénieur j’ai beaucoup aimé les plans et les couleurs. Ça changeait des Star Wars et c’était immersif, reste juste les décisions des personnages, les dialogues et le déroulement qui gâche tout.
    J’ai trouvé Leia et le vieux général en CGI naze, ca m’a sorti du film. Ces effets vont mal vieillir et ca m’apporte rien. Un plan du dos et 3 phrases ca suffisait. Il avait un méchant tout à fait capable d’occuper la scène avec Ben Mendelson.



  • Faut regarder la critique de bazar du grenier…



  • Le jour où j’écouterai l’avis de gens qui ne savent pas mâcher n’est pas encore arrivé :ssj:

    Je suis plus de l’avis de Nostalgia Critic mais je vais tenter tes deux zouaves pour que tu me trouves des places Mimi Mathy en Belgique.



  • Joueurs du grenier un Zouave !!
    text alternatif



  • Pour le coup leur critique est pas trop idiote. Mais c’est du Journal de Mickey light.

    Je me marre bien cependant avec leurs aventures JDR, ça se suit bien, et ya des épisodes tordants. Faut pas espérer plsu q’une bande de potes qui joue à un JDR, mais les personnalités sont suffisamment différentes pour rendre le tout regardable.
    Et y a plein de déclinaisons, 3 saisons d’aventures, des live, un spin off manga filles, star wars et forcément une version zombies.



  • Putain le pavé, je lis même pas… :coffee:

    Tu peux pas nous pondre un truc à la Ze_F ? Oui ou non c’est simple quoi.



  • C’est bon j’ai rajouté qqch @Georges pour que tu lises mon pavé.



  • Prix goncourt. :lol: :lol: :lol: :lol:



  • Pas vu ce Gogue One et je m’en branle.

    Le truc des communications via radio alors que l’on ne peut dépasser la vitesse de la lumière, ils sont un peu obligé, sinon, ya pas de film. Ça vaut pour toute la SF. Pis de toute façon, Star Wars, c’est de la science fiction pas réaliste pour un sou.

    text alternatif
    Comme le bruit des moteurs et explosions dans l’espace, ils ont le droit.

    Faut rien en attendre hormis des piou-piouuu bzzzziiii flissssshhhhhhh, c’est ce que veulent les gens.



  • @Sissi oui alors les aberrations techniques et scientifiques, je veux bien m’en passer. Ensuite comme je l’explique dans mon petit post, si tu prends des largueurs techniques, il faut le faire de partout. Donc monter en haut d’une tour pour envoyer un email, c’est juste lol quoi.

    Le premier Star Wars amène des races, du sabre laser, des vaisseaux, des effets spéciaux, la force etc… Avec deux nouveaux Star Wars il y a vraiment 0 innovation et je me souviens même pas des noms des personnages.
    Je ne veux pas du fan service, ni du “ah bah là ils utilisent le modèle XTR74 du sabre laser alors qu’à cette époque cela ne pouvait être que du XTR45”.
    Je veux juste un bon film, qui tente quelque chose plutôt que de faire du remake “joli” mais creux.

    Vivement qu’on fasse les parties de Diablo ensemble que je puisse vous en parler plus.



  • la prélogie a tenté les innovations…et on a eu droit au médichloriens.
    Non a l’innovation.
    :grr:



  • Je n’appelle pas ça une innovation… c’est une tentative ratée de s’approprier quelque chose de la trilogie d’avant et ça n’apporte que du caca.
    T’as dit à ta femme que Mimi Mathy jouait dans Rogue One? Tu pourrais le voir rapidement comme ça.



  • Nope, elle, c’est d’Emmanuel Moire qu’il faut parler !



  • @Talolche

    Ils s’en battent les steacks de ce que tu veux, Star Wars n’est qu’une licence qui amène du cash flow. Le lore ? Deux-trois clins d’œil à la série, un masque de Darth Vador et le gros fan va bander. Des fx et le spectateur lambda va kiffer. Pas besoin de scénar, le nom est quasi sûr d’amener suffisamment de monde pour rentabiliser le projet et même si il ne marche pas fort, il reste les produits dérivés, les dvd/blu ray, les éditions intégrales "remasterisé avec 3 secondes du cri de Ford quand il voit la gueule de son fiston " et les bouquins.

    On parle quand même d’une industrie du cinéma qui est capable de faire une TRILOGIE avec Bilbo.
    :relancededeux:


 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.